Accueil  Nous écrire

Revue électronique de publications scientifiques sur l'Afrique

 


Navigation et outils

Accueil > Actualités > L’Afrique dans l’Histoire.

L’Afrique dans l’Histoire.
Catherine Coquery-Vidrovitch invitée par le département d’Histoire et Archéologie (Université Omar Bongo)


Ce 9 mars 2018, l’Université Omar Bongo a eu l’honneur de recevoir l’Historienne Catherine Coquery-Vidrovitch, « une des plus grande spécialiste » du continent africain. Devant ses hôtes, elle a entretenue le public d’étudiants, de chercheurs et enseignants-chercheurs de la place de l’Afrique dans l’histoire du monde, en la resituant dans le contexte des idées produites au cours des siècles.

Pendant cette « conversation scientifique » à laquelle ont pris part Pierre Claver Mongui, Directeur du département de Lettres Modernes, et Joseph Tonda, Professeur des universités, socio-anthropologue, le débat a débouché sur la problématique de l’infériorisation de l’homme noir dans le monde. L’historienne a affirmé que cette « infériorisation est une conséquence des théories raciales qui ne tiennent guère compte de la présence objectif de l’Afrique dans l’histoire, ni de ses interactions avec le reste du monde, et encore moins, du « rôle qu’elle a joué dans le développement de l’Europe et du monde occidental ». Car, « l’histoire du racisme occidental est fondée sur des préjugés tenaces » auxquels « un travail de démystification doit être appliqué ».

Catherine Coquery-Vidrovitch a publié de nombreux ouvrages sur l’Afrique portant sur « les enjeux politiques de la colonisation, ainsi que sur le concept d’impérialisme et de capitalisme en Afrique. Elle a dirigé environ 175 thèses d’histoire, dont celles de nombreux universitaires et personnalités politiques, africains et français ». Elle également contribué au collectif : Petit précis de remise à niveau sur l’histoire africaine à l’usage du président Sarkozy (coordonné par Adame Ba Konaré).


Version PDF Enregistrer au format PDF | Version imprimable de cet article Version imprimable de cet artcile




 

...penser l'Afrique        la penser ensemble...