Accueil  Nous écrire

Revue électronique de publications scientifiques sur l'Afrique

 


Navigation et outils


L’influence des langues nationales sur la variation endogène de la langue française.
Etude sur la cohabitation et l’alternance des langues en Côte d’Ivoire

Kouassi Kpangui, Université Alassane Ouattara, Département de Lettres Modernes, Sciences du Langage Appliquées Aux Discours d’Invention (SLADI), Côte d’Ivoire


Résumé : Le présent article tente de montrer que la langue française en Côte d’Ivoire s’enrichit de lexèmes endogènes appelés ivoirismes lexicaux. La cohabitation ou la coexistence de plusieurs langues aboutit toujours à l’alternance codique, à l’interférence linguistique. C’est ce phénomène linguistique que l’on observe entre le français et les différentes langues ivoiriennes au nombre desquelles figurent le dioula tagboussi et le baoulé.

Mots clés : Baoulé, dioula tagboussi, interférence linguistique, ivoirismes.

Lire l’article


Version PDF Enregistrer au format PDF | Version imprimable de cet article Version imprimable de cet artcile

 

...penser l'Afrique        la penser ensemble...