Accueil  Nous écrire

Revue électronique de publications scientifiques sur l'Afrique

 


Navigation et outils


Le texte filmique de Roues libres.
Une écriture de la rupture

Yao N’Dri, Université Félix Houphouët Boigny, Départements des Arts, Laboratoire d’Etude et de Recherche des Arts du Temps et de l’Espace (LERATE), Côte d’Ivoire


Résumé : Une forte ambivalence caractérise les relations que nouent les sociétés occidentales avec l’homme frappé d’un handicap. Ambivalence que ce dernier vit au quotidien, puisque le discours social lui affirme qu’il est un homme normal, membre à part entière de la communauté, que sa dignité et sa valeur personnelle ne sont en rien entamées par son état physique ou ses dispositions sensorielles, mais en même temps, il est marginalisé, tenu plus ou moins hors du monde du travail, mis à l’écart de la vie collective du fait de ses difficultés.

Sidiki Bakaba, à travers son film Roues libres, nous introduit dans cet univers ambivalent de ces êtres faibles et démunis. Nous découvrons alors des humains, certes qui doivent jouir de tous les droits, mais desquels il faut souvent se méfier, car capables d’actes odieux. Ainsi, dans une démarche narrative du sous-genre policier, convoquant suspense et courses-poursuites, la présence du handicapé dans la société ivoirienne devient source de tensions et d’inquiétudes.

La contribution s’attache à analyser cette rupture de regard de Bakaba sur la personne handicapée, dans une perspective sémio-narratologique.

Mots clés : Ecriture filmique, espace-temps, handicapé, récit, rupture de regard.

Lire l’article


Version PDF Enregistrer au format PDF | Version imprimable de cet article Version imprimable de cet artcile

 

...penser l'Afrique        la penser ensemble...